FOIRE AUX QUESTIONS

Pour soulager vos symptômes, commencez par prendre connaissance des réponses aux questions qui nous sont fréquemment posées.

  • Tous les sujets
  • Prévention du rhume et de la grippe
  • Traitement du rhume et de la grippe
  • À propos des produits NeoCitran

Prévention du rhume et de la grippe

  • L’influenza, ou grippe, comme on l’appelle communément, est une infection contagieuse des voies respiratoires provoquée par un virus. Contrairement au rhume, la grippe entraîne de graves symptômes et des complications potentiellement mortelles chez bon nombre des personnes qui l’attrapent.

    Les symptômes de la grippe comprennent la fièvre, les maux de tête, une fatigue extrême, une toux sèche, des maux de gorge, un écoulement nasal ou une congestion nasale, et des douleurs musculaires. Les enfants peuvent aussi présenter des symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements et diarrhée), qui sont peu fréquents chez l’adulte.

  • Le rhume et la grippe se transmettent principalement lorsque les personnes malades toussent ou éternuent. Des gouttelettes de sécrétions infectées sont alors projetées jusqu’à 1,3 m (4 pi) de haut et peuvent retomber dans la bouche, le nez ou les yeux de tous ceux et celles qui sont à proximité. Ces deux infections se transmettent également lorsqu’une personne porte ses mains à son nez ou à sa bouche après avoir été en contact avec des gouttelettes infectées.

    La plupart des adultes en bonne santé qui attrapent un virus peuvent le transmettre à leur entourage un jour avant l’apparition des symptômes et jusqu’à cinq à sept jours après être tombés malades. En d’autres termes, si vous attrapez la grippe, vous serez contagieux avant même de savoir que vous êtes malade et vous le demeurerez aussi longtemps que la maladie persistera.

  • Chaque année au Canada, plus de 12 200 personnes en moyenne sont hospitalisées pour des complications liées à la grippe. De plus, quelque 3500 personnes en moyenne meurent des complications de la grippe chaque année.

  • Les virus du rhume et de la grippe peuvent muter; par conséquent, vous pouvez les attraper plus d’une fois et les transmettre à votre famille, à vos amis ou à vos collègues. Vous pouvez aussi attraper le même virus (rhume ou grippe) une ou deux semaines plus tard.

    Pourquoi? C’est parce que le virus aura muté légèrement entre-temps et que l’immunité que vous aurez acquise après la première infection ne sera pas efficace contre cette nouvelle souche.

  • Les virus de la grippe sévissent principalement durant l’automne et l’hiver, et la saison grippale atteint normalement son pic entre décembre et février. 

  • Si vous avez le rhume ou la grippe, il peut être bon de rester à la maison, dans la mesure du possible. Couvrez-vous la bouche ou le nez lorsque vous toussez ou que vous éternuez, ou enfouissez le bas de votre visage dans le creux de votre coude si vous n’avez pas de mouchoir. Il peut être utile de nettoyer régulièrement les comptoirs, les téléphones, les poignées de porte et les claviers avec un désinfectant à base d’alcool. Et n’oubliez surtout pas de vous laver les mains régulièrement.

    Demandez à ceux qui prennent soin de vous d’en faire autant. Servez-vous d’un gel désinfectant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à une source d’eau et jetez immédiatement à la poubelle tous les mouchoirs souillés.

  • Toutes les personnes de 6 mois ou plus doivent se faire vacciner contre la grippe tous les ans, en particulier :

    • les personnes de 65 ans ou plus;
    • les personnes qui ont des problèmes de santé (p. ex., cancer, diabète, maladie cardiaque, maladie pulmonaire ou obésité);
    • les résidents des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou des établissements de soins de longue durée;
    • les enfants de moins de 5 ans;
    • les femmes enceintes;
    • les peuples autochtones.

    De plus, les personnes qui sont en contact étroit avec les groupes à haut risque ci-dessus (c.-à-d. les membres de leur famille, les membres de leur ménage et leurs soignants), les personnes qui prennent ou qui devront prendre soin d’un nouveau-né, les professionnels de la santé, les éducateurs en service de garde et les fournisseurs de services qui travaillent dans un espace clos (p. ex., équipage d’un navire).

  • Non. Les gens font souvent l’erreur d’appeler le vaccin contre la grippe « vaccin contre le rhume ». Il n’existe pas de vaccin contre le rhume, parce que cette infection peut être causée par un très grand nombre de virus. En fait, si on en préparait un, il ne serait probablement déjà plus à jour au moment où il serait distribué à la population, parce que tous les virus du rhume sont susceptibles de muter.

  • Il existe deux types de vaccins contre la grippe au Canada :

    1. Le vaccin antigrippal injectable, un vaccin inactivé (c.-à-d. contenant des virus tués) qui est administré par injection. L’utilisation de ce vaccin injectable est approuvée chez les personnes de 6 mois ou plus, y compris les personnes en bonne santé et celles qui ont une maladie chronique.

    2. Le vaccin antigrippal intranasal, un vaccin contenant des virus vivants atténués incapables de causer la grippe (parfois appelé vaccin antigrippal à virus vivant atténué ou VAVA). L’utilisation du VAVA est approuvée chez les personnes en bonne santé âgées de 5 à 49 ans, exception faite des femmes enceintes.

    Il vaut mieux se faire vacciner en octobre ou en novembre; toutefois, les vaccins antigrippaux sont encore bénéfiques lorsqu’ils sont administrés en décembre ou au cours des mois suivants.

  • Les vaccins antigrippaux injectables sont constitués de virus de la grippe qui ont été tués ou inactivés. Un virus qui a été inactivé ne peut pas vous donner la grippe.

Traitement du rhume et de la grippe

  • Vous devrez peut-être vous faire examiner par un médecin pour savoir si les complications que vous avez sont liées à un rhume ou à la grippe. Cet examen devrait avoir lieu le plus tôt possible après l’apparition des symptômes, soit habituellement dans les quatre à cinq jours qui suivent.

    En cas d’apparition de symptômes semblables à ceux de la grippe, consultez un professionnel de la santé, en particulier si vous êtes exposé à un risque élevé de complications liées à cette maladie. 

  • En cas de rhume ou de grippe, il est bon de boire abondamment. Évitez cependant les boissons qui contiennent de la caféine, comme le café, le thé et les colas, car elles peuvent vous déshydrater.

    Votre corps aura également besoin d’énergie pour combattre l’infection. Si vous avez perdu l’appétit, essayez tout de même de consommer des aliments simples (p. ex., riz blanc ou soupe).

    Les médicaments qui ciblent de nombreux symptômes du rhume et de la grippe, comme les produits NeoCitran, associent plusieurs ingrédients actifs qui soulagent ces symptômes. Le soulagement des symptômes peut varier d’un produit à l’autre.

    Ne donnez jamais d’aspirine à un enfant ou à un adolescent qui a des symptômes semblables à ceux de la grippe, en particulier la fièvre.

  • Les décongestionnants, tels que la phényléphrine et la pseudoéphédrine, sont utilisés en cas de congestion nasale et des sinus pour un soulagement temporaire de l’encombrement du nez provoqué par les allergies, le rhume ou la grippe. Les vaporisateurs nasaux de solution saline permettent également de dégager les voies respiratoires et peuvent être utilisés à volonté.

  • En cas de fièvre et de maux de gorge, vous pouvez utiliser des analgésiques (antidouleurs), tels que l’acétaminophène, qui calment la fièvre et qui soulagent les maux de tête, les douleurs et courbatures mineures, ainsi que les maux de gorge.

  • Les antitussifs, tels que le dextrométhorphane et la diphénhydramine, sont utilisés pour le soulagement de la toux causée par le rhume ou la grippe. 

  • Le rhume et la grippe sont causés par des virus. Les antibiotiques, eux, tuent les bactéries. Par conséquent, vous ne devriez normalement pas avoir besoin de prendre des antibiotiques si vous avez le rhume ou la grippe. Si vous avez des symptômes qui ne sont pas normalement associés au rhume ou à la grippe, veuillez consulter un professionnel de la santé.

    Il se peut que votre médecin vous prescrive des antibiotiques pour éliminer une infection bactérienne dans vos oreilles, vos sinus, votre gorge ou votre poitrine qui est liée à votre rhume ou à votre grippe.

  • La plupart des gens qui ont le rhume se rétablissent en quelques jours sans avoir eu à consulter de médecin. La plupart des gens qui ont la grippe se rétablissent en l’espace d’une semaine sans avoir eu à consulter de médecin. La réaction du corps à ces deux infections varie d’une personne à l’autre.

    Les produits NeoCitran contre le rhume et la grippe contribueront à atténuer vos symptômes, mais ils ne guériront pas votre rhume ou votre grippe et ne raccourciront pas la période de rétablissement. Si vos symptômes s’aggravent ou qu’ils ne se sont pas atténués au bout d’une semaine, communiquez avec votre professionnel de la santé.

  • Si vous attrapez la grippe, vous serez contagieux un jour ou deux avant l’apparition des symptômes et jusqu’à cinq à sept jours après être tombé malade. Autrement dit, vous serez contagieux avant même de savoir que vous êtes malade et vous le demeurerez pendant votre maladie.

    Si vous avez un rhume, vous serez surtout contagieux au cours des deux ou trois premiers jours. En général, le rhume n’est plus contagieux au bout d’une semaine.

  • Au Canada, on recense tous les ans 12 200 cas de grippe qui nécessitent une hospitalisation. La grippe peut être compliquée par une pneumonie bactérienne ou une déshydratation, entre autres.

    Les patients à haut risque sont les bébés de moins de deux ans, les adultes de 65 ans ou plus, ainsi que les personnes de tout âge qui sont atteintes de certaines maladies, telles qu’une maladie chronique du cœur, des poumons, du rein, du foie ou du sang, ou une maladie métabolique chronique (telle que le diabète), ou dont le système immunitaire est affaibli.

À propos des produits NeoCitran 

  • NeoCitran peut contribuer à soulager vos pires symptômes du rhume et de la grippe, y compris la congestion nasale et des sinus, les maux de gorge, les maux de tête, les courbatures, la fièvre et la congestion de la poitrine. Il soulage également la toux, les éternuements et l’écoulement nasal.

  • NeoCitran se présente sous la forme d’une poudre pratique qui se dissout dans l’eau chaude, offerte en formules de jour (sans somnolence) ou de nuit destinées au traitement de nombreux symptômes du rhume et de la grippe.

  • Dissoudre le contenu de 1 sachet dans 225 mL (1 tasse) d’eau bouillante. Prendre toutes les 4 à 6 heures, au besoin. Ne pas dépasser la dose maximale indiquée sur l’emballage. Enfants de moins de 12 ans : Ne pas utiliser.

  • Le soulagement des symptômes procuré par les produits NeoCitran peut durer jusqu’à 4 à 6 heures par dose. Ne pas dépasser la dose indiquée sur l’emballage, sauf sur l’avis d’un médecin.

  • Si vos symptômes persistent, prenez la prochaine dose selon les directives que vous avez reçues. Ne prenez jamais deux doses à la fois.

    Des lésions au foie graves peuvent se produire si vous :

    • prenez plus de 4000 mg d’acétaminophène par période de 24 heures;
    • prenez simultanément d’autres médicaments contenant de l’acétaminophène;
    • consommez 3 verres de boisson alcoolisée ou plus par jour pendant que vous prenez un produit NeoCitran.
  • Nous vous déconseillons de boire de l’alcool pendant que vous prenez des médicaments, quels qu’ils soient.

    Veuillez poser toute question relative à la consommation d’alcool pendant votre traitement médical à votre professionnel de la santé.

    Vous pourriez subir des lésions graves au foie si vous consommez trois verres de boissons alcoolisées ou plus par jour pendant que vous prenez un produit NeoCitran.

  • Comme c’est le cas pour tout médicament, commencez par consulter votre professionnel de la santé.

  • Si vous pensez avoir dépassé la dose normale de NeoCitran, consultez un médecin sans tarder ou communiquez immédiatement avec un centre antipoison.

    Il est crucial tant pour les adultes que pour les enfants de consulter rapidement un médecin, même en l’absence de signes ou de symptômes.

    La prise d’une dose supérieure à la dose recommandée peut entraîner des problèmes de santé graves, notamment des lésions au foie.

  • Chacun des ingrédients contenus dans les produits NeoCitran joue un rôle crucial dans le soulagement des symptômes de la grippe et du rhume.

    Par exemple :

    • L’acétaminophène est un analgésique (antidouleur), qui calme également la fièvre;
    • Le maléate de chlorphéniramine et le maléate de phéniramine sont des antihistaminiques qui soulagent les symptômes tels que les éternuements, l’écoulement nasal, ainsi que le larmoiement et le picotement des yeux.
    • Le chlorhydrate de diphénhydramine est un antihistaminique et un antitussif qui soulage des symptômes tels que les éternuements, l’écoulement nasal et la toux sèche.
    • L’hydrobromure de dextrométhorphane est un antitussif qui soulage la toux sèche.
    • Le chlorhydrate de phényléphrine et le chlorhydrate de pseudoéphédrine sont des décongestionnants nasaux qui aident à dégager les sinus en réduisant le gonflement de la muqueuse et la production de mucus.
  • Vous trouverez les produits NeoCitran chez la plupart des gros détaillants, en pharmacie et en ligne. 

  • Vous ne devez en aucun cas utiliser un médicament si la date de péremption indiquée sur l’emballage est passée. Vous devez vous débarrasser des produits périmés de façon sécuritaire.